segunda-feira, setembro 06, 2010

je te bise encore

j e t e b i s e en cor e, com p anhi ad e por duc sao us doi x  mu sical, 93, sete mb br circulo, ste em bro

tiens ma belle, ca c est drole, je essaie de dormir un peu, j avais fain, se me susi leve, je mange un reste de riz, e je me fait une ouef e je mis l ordinateur an marche, une petit oiseuax pendamte la demarre comme s il etatit venu do noir de l ecra do nec de la mu primeiere sy n circles, fiat , ma montre, ao momento l inversion des coluerurs, represente dans mon cigagarrete, blanc deus aneux plate e jeune, a l en vers je lit, le nono, le inverti a l anne nonente deux,  de uz, de  chat, se ouvre le internet explorer, je digitalise blogger et je sui arrive sur bing, ou je li blogger br pandora,  e je remarque lº heure, 9 11, la chute des towers a ny, mais cette histoire je ta racontera em detail,

ti en sm a bel ll le, c ac est d rat ole, je ess a ie de dor mir un p eu, java is fa in, se de la me susi l eve, je man ge un r este de rize,  je me fa it un eo ue fe je mi s l ordinateur,  an mar che, une pe tit o ise u ax pen dam te la d ema marre com de la me si l eta tit v en u do noir del primeire de e c r a do nec de la mu pri m ei e r es y n c irc cles, fia t , ma mon t re, a o mo men tol premiere de la inversion des co l ue ru r s,  r ep re s en te dan s mon ci ga ga r r e t e, b l anc de us ane ux p late é je un e, a l en ver s j e l it, le nono, chat, se o uv rat ele inter net e x p lorer, je di gita lise b l o g ger e t je s u ia r rio ove sur b ing, o u je li  b l o g ger br pandora, e je r ema marque lº heure, 9 11, la chu te des to we r s a n y, mais set ,ce tt e histoire j e ta rac on te ra em d eta el,

je vois dant dans, dan ns s, ton dessim, como des sig n es de av ion dans une porta, cds, celle do avio, av io es caa,  66, rat ad hell des fr eq u en c es, ou m ei ll e ur d i san t des com muni cat io ns, qautre p  o ints de l u m ie re, um c roi x, cinema, il se mb ble,

t u sa is, se q u e d ab o r d ma fa it ra pelle, um v i d e o d un g rup e italian, q u e je passe sur l us it a n e a , do,  expresso,


tip , me remette encore pour une ãutre croix, mais je croix aussi que elle est monte par les flick francaise avec teresa, une croix que me parle de tsunami aussi

premiere maga z in icei, mice ice me di t, l a b elle helene com me une s tat ue, ch ar r lize thieron, mais tu sais bien aussi, que il existent trois nec dans cette histoire, une simbolize par charlize, une outre pour hillary, e encore um outre por carla bruni, je crois que iram vien de la appler put ai, putain, je me demand porquoi, trois necs, trois laços comme dans l histoire inciel , iniciel, que moi etonne a ecoute un jour, jo p ur,  quand elle la racontait a cette putain, puta is, de gn s oi s de la me d, gnosismed

mais sete post na Casa de Deus

massi sete ste post s na c asa sade dede us

je pensais a toi en italian


voici la nuite des originis




 et je te trouve dans c est beux affiche

sa me fait rappeler des etoiles cadents qui tombe dans le ciel e couers qui semble se casse

avant je te avais vu, colorasnt les beaux levres avec une du rouge, je me demand porquoi les rose se colorent

a suivre, tu etait sur le comptoir, semblait etre triste, e je crois, ou je imaginai meme voir, une larme grosse de pulie que semblait naitre sur ton visage

 e t jet e t r o uve dan sc est be ux a ff fi ch e,
sa m e f a it ra pp pele rat des e t oi iles es c ad dent ts q ui tom be dan s le ci el e co ue r s qui se m ble se casse, ava van t jet e ava is v u, c olo r as nt l es bea ux le v r es av e c une du rouge, je me de man d p por orque oi l es rose se c olo rent, a s u ivre, t u eta it s ur le co m pt toir, se mb lait e t r e t r is te, e je c roi sou je ima gema mai meme v o ir, un e la r me g rosse de p u lie q u e se mb lait na it r e sur t on v isa sage age

en tu cas ça semblait plutot une affaire italien, puis que tu le parlais,

en t u c as ç a se mb lait p lu tot un e a ff aire it al lie ie en, p u sic q u e t u le par l ai s,


mio amatto, solo pensa en sue lavoro,
la signora rispondi
melho cosi
io guionista
accrescenta
me
manca
baggios
multo

mi o am atto, solo pen s a en s ue l av oro, la sig gn o r ar isp on di mel ho co sio gui on ista a cc r es centa en cruxe primera me man ca anca bag gi os mul t o